L’HYBRIDE, LA REVOLUTION PHOTOGRAPHIQUE

Bonjour a tous les lecteurs de PhotoEtCaetera,

Pour ce premier article de blog, je souhaite rebondir sur un sujet qui est apparu sur PhotoMatos.

[Disclaimer : Ceci est un article de blog, pas une documentation officielle PhotoEtCaetera, elle contient des opinions que je suis le seul a assumer]

Cette entrée de blog a donc pour sujet, les hybrides. En effet, pour certains ce n’est pas encore tres clair ce qu’est l’hybride, et pourquoi certains, dont moi, qualifie de veritable revolution dans la photo, au meme titre que l’invention du DSLR a l’epoque, l’invention des premiers boitiers après les chambres, le passage de l’argentique au numerique. L’hybride, ou mirrorless, EST une revolution.

Il est une revolution car la suppression du miroir change completement la facon de faire des appareils photos, mais egalement les possibilites techniques qui sont offertes par cette affaire.

D’abord, grosso modo, qu’est qu’un hybride? On pourrait le resumer (et c’est surement de la que vient l’erreur d’appreciation) l’hybride, a un reflex (ou DSLR) sans miroir, et donc avec un viseur (ou viewfinder) electronique car en l’absence de miroir, il est impossible d’avoir un viseur optique (en fait cela existe par les rangefinder, mais c’est une autre histoire).

Cela fait peu…. Oui, mais cela change TOUT. Deja, l’absence de miroir enleve une panne mecanique possible. Et c’est peut etre l’avantage le moins interessant de tous.

La technologie d’auto focus qui existait jusqu’a maintenant ne peut plus etre utilisee, et il a fallu pour les constructeurs de trouver de nouvelles facons d’avoir un autofocus (AF), ICI deja c’est une revolution. Car avec un miroir, les avancees technologiques concernant l’AF etaient tres limitee. Maintenant avec les hybrides, on peut avoir un AF qui couvre du coin inferieur droit au coin superieur gauche avec des centaines et des centaines de points. N’ayant pas de miroir qui s’ouvre et qui se ferme, l’AF peut constamment calculer la nouvelle position du sujet, et ce bien plus rapidement que n’importe quel autre technologie a ce jour.

Justement, a ce jour, l’hybride le plus avance technologiquement est le Sony A9, avec ses 20 images par seconds avec un AF ultra rapide, qui couvre tout le capteur, qui peut faire le focus sur l’oeil du sujet en continu, ou sur le visage, avec reconnaissance des visages s’il y en a plusieurs dans l’image… sans parler de l’absence totale de blackout pendant que l’on prend des photos ;on voit une image en continue avec une lumiere qui s’allume a l’interieur du viseur pour te signaler que tu prend effectivement des photos, ou avec un son, si on le souhaite, car en plus, l’appareil peut etre TOTALEMENT silencieux. Ici on ne parle pas de “mode silencieux” mais d’appareils qui ne font plus un seul bruit.

Imaginez une rencontre de tennis, ou un meeting politique, un discours, la montee des marches a Cannes sans le bruit des appareils photos. C’est maintenant possible, et cela va surement devenir tres rapidement obligatoire pour de nombreux evenements.

Cela a ete rendu possible grace aux avancees technologiques dans la rapidite de la prise des donnees du capteur qui supprime le “rolling shutter”. Jusqu’a present, les hybrides pouvaient deja shooter en mode completement silencieux, mais ils avaient un probleme du a la prise des donnees qui se fait ligne par ligne et creant des distortions pas franchement agreables. Ca peut etre interessant d’un point de vue artistique, mais ca s’arrete la.

A present, Sony a inclu dans son nouvel appareil A9 une technologie (je ne sais pas si ce sont eux qui ont developpe la technologie) qui permet une prise des donnees tellement rapide, qu’elle permet d’eviter le probleme du rolling shutter et qui permet donc de shooter completement silencieusement. Technologie encore un peu chere, et donc pas encore inclue partout, on peut facilement estimer que ce sera plus performant et moins cher dans tres peu de temps. Tout comme l’ont ete les viseurs electroniques.

Les viseurs electroniques justement, parlons-en. Deja presents sur les appareils a miroirs translucide de Sony depuis un moment (technologie Minolta rachete par Sony), ils ont evolues tres lentement a cause du manque d’interet du public pour ce type d’appareil en comparaison, mais le succes de l’hybride a permis une evolution tres rapide de ce qui etait prometteur mais pas tres agreeable a utilizer. Sujet au lag (taux de rafraichissement trop lent), on se retrouver a bouger son appareil et a voir le movement dans le viseur, non seulement saccade, mais en plus avec un decalage, sans parler de la resolution du viseur qui n’etait pas tres tres agreable. Ces defauts ont ete corriges, le nouveau viseur disponible sur les Fuji GFX, Hasselblad X1D,  Sony A9, Sony A7R3, et surement des appareils un peu moins haut de gamme a venir est tout bonnement exceptionnel. Celui de l’A7R2 me suffisait deja tres largement pour tout mon travail pro, mais une fois qu’on a mis l’oeil dans ce nouveau viseur, c’est juste superbe, quelle definition! Et cela aussi va continuer a evoluer de maniere croissante sur les annees a venir.

Mais c’est bien beau, une bonne resolution, une bonne luminosite, un bon taux de rafraichissement de l’image, mais qu’est ce que ca apporte de plus que la visee dites “optique”?
Et bien…. Beaucoup de choses. Meme s’il existera toujours des irreductibles de la visee optique (personellement je shoot toujours en argentique la majeure partie du temps, donc je suis pas trop mal place pour parler de l’un par rapport a l’autre), la visee electronique apporte infiniment plus de choses. Deja, elle permet de voir en direct la photo que l’on va prendre. Qu’est ce que ca veut dire dans les faits? Et bien, a moins d’utiliser des lumieres flashs, cela nous permet de pouvoir gerer notre exposition en direct, sans avoir ni a se fier a la machine, ni a des modes prioritaires, on a plu besoin de “checker” le dos de son appareil photo après chaque photo pour voir si cela a ete bien expose, on le voit, en direct.

Pour nous aider dans cette tache, les mirrorless utilisent des technologies que l’on utilise egalement au cinema, en video, il y a le zebra par exemple. Le zebra va faire apparaitre des lignes blanches zebrees sur toutes les zones proches ou surexposees. Vous pouvez decider vous meme du niveau de sensibilite du zebra (a 70% jusqu’a 95% pour les plus motives) et cela vous permet de voir, en direct dans votre viseur, ce qui risqué d’etre crame, et ce qui ne l’est pas du tout. Vous pouvez donc decider qu’un nuage ou une source lumineuse dans la photo peut etre cramee et donc shooter en toute connaissance de cause, et en le sachant AVANT MEME de prendre la photo et sans avoir a regarder la photo après, on peut juste continuer a shooter non stop.

Ce n’est pas la seule assistance disponible dans les viseurs electroniques. A vrai dire (et c’est au choix du photographe bien sur), le nombre d’assistance dans le viseur sont tellement nombreuses que cela peut donner l’impression d’etre un super agent avec des pouvoirs, ou d’etre Robocop… Toutes les informations dont vous pouvez avoir besoin se trouvent (peuvent se trouver) dans votre viseur, de l’histogramme au gyroscope pour etre sur d’avoir sa ligne d’horizon, mais aussi les “styles creatifs que vous souhaitez, vous pouvez shooter directement en noir et blanc, le RAW sera toujours en couleur, mais ce que vous verrez dans le viseur sera directement en noir et blanc, ou si vous souhaitez faire vos propres couleurs, tout ce que vous souhaitez en fait…

Mais ce dont je souhaite vous parler ici est la technologie aussi utilisee au cinema qui est le focus peaking. Cette technologie est une technologie qui se passe au travers du moniteur (le viseur) et meilleure est la definition du viseur, plus precise sera le peaking. Qu’est ce que le focus peaking? Et bien ce sont des tout petits points de couleurs qui apparaitront sur toute la zone nette de la photo.

Cela permet de pouvoir faire sa mise au point manuellement tres facilement car on voit en direct tout ce qui est au point. Cela veut dire que l’utilisation d’optiques manuelles est ultra simple a partir de maintenant, plus besoin d’avoir peur de rater une mise au point, ou d’etre trop lent, le focus peaking permet de vraiment se faire plaisir de ce point de vue la, et cela m’amene a un autre point, les optiques! WELCOME les vieilles optiques, les vieux trucs du grenier, ou tout ce que vous pouvez trouver aux puces. WELCOME Zeiss, Leica, ou toute autre optique Canon, Nikon etc peut importe leur age. Car si la mise au point manuelle est devenue un jeu d’enfant, le retrait du miroir a egalement reduit considerablement le tirage optique des appareils photos.

Pour ceux qui ne comprennent pas trop les mots compliques, cela veut dire, que l’on peut adapter n’importe quelle optique de n’importe quelle marque grace a un simple adaptateur qui peut couter dans les 10/30euros sur aliexpress. Un veritable plaisir de shooter avec de vieilles optiques, un plaisir retrouve!

De plus, ces optiques se retrouvent tres souvent stabilisees en plus d’etre a la fois utilisables a nouveau, mais en plus faciles a utilizer manuellement, car beaucoup de marques qui se sont concentrees sur l’hybride ont optees pour une stabilisation du capteur directement, au lieu d’une stabilisation des objectifs (meme si en plus de la stabilisation du capteurs, certains objectifs sont egalement stabilises, augmentant encore la force de la staibilisation), cela permet de gagner dans la pratique 2 a 3 stops (c’est a dire qu’on peut tres aisemment shooter a 1/30 voir 1/15sec sans flou de bouge….) Revolutionnaire je vous ai dis!

Une autre force de ce systeme sans miroir? L’absence totale de vibration et donc du flou tres connu des photographes qui ont un appareil possedant un tres haut montant de mpxl (Je pense a moi egalement a l’epoque du D810)… Ou alors le zoom magnifier, qui permet, a l’interieur meme du viseur qui est donc electronique, de realiser un zoom electronique a l’interieur de l’image pour s’assurer de la nettete, un zoom pouvant aller jusqu’a 10 fois ! Super utile quand on travail sur des objectifs manuels.C’est clairement l’option qui me manque le plus quand je reprend en main mes vieux appareils.

Et encore je ne vous ai pas parle du gain de volume. Il y a toujours des detracteurs qui viennent raconteur que ce n’est pas vrai, qu’il n’y a pas de gain de poid ou de volume. Pour utiliser les deux systemes, je peux vous assurer qu’il est juste ENORME le gain de volume. Je peux sans problemes me contenter de mon sony a7r2 avec le 24-70mm F/4 visse dessus (c’est ce que je fais 90% du temps) et n’y voir aucun inconvenient. Mais meme en prenant les grosses optiques, on y gagne, et pas qu’un peu.

Il y avait le probleme des batteries egalement, car le viseur electronique etant toujours allume, c’est un ecran, avec tous les calculs qu’il fait constamment, ce probleme etait encore present sur la generation des A72, R2, S2, XT2, Xpro 2 etc… bien sur, on pouvait prendre plusieurs batteries a la fois, mais si on peut eviter, on est toujours contents. On peut voir que ce probleme a deja ete pris en main par les constructeurs, avec un A7R3 et un A9 qui on une grosse batterie qui tiens sans aucun soucis toute une journee et plus de 1200-1500 photos (voir plus si on ne fait que shooter en rafale).

L’hybride EST une revolution, car il permet enormement d’avancees technologiques, c’est une revolution car il change notre facon de faire des photos, il la change radicalement dans nos habitudes. On appuie toujours sur un bouton et le principe est toujours le meme, mais il change la facon de faire, et c’est ce qui derange encore certains, changer ses habitudes, au final, c’est ce qu’il y a toujours de plus dur. On arrive au bout de ce que peut faire la technologie DSLR, et on en est aux premices des hybrides, et je suis personnellement tres heureux d’etre un “early bird”, c’est le futur de la photographie, sans aucun doute, et tout comme certains shootent toujours a l’argentique de nos jours, certains irreductibles souhaiteront surement continuer a shooter sur leurs reflexs malgres une technologie depassee, mais le future, et la majorite des photographes embrasseront l’hybride, c’est certain, car il surpasse (ou surpassera) son grand frère dans toutes les categories.

EMBRACE THE REVOLUTION. OBEY

PS: Je n’ai pas parle (volontairement) de la video, car c’est un “no-match”. Encore utilisable sur des petites productions type youtube, le DSLR est deja largement depasse pour tout ce qui est de travail serieux, et les videastes ne s’y sont pas trompes des que les hybrides ont commences a s’interesser a la video.

Yves-Alexandre d’Ouradou

2018-01-04T16:50:08+00:00

About the Author:

One Comment

  1. Pierre Robert 6 janvier 2018 at 18 h 45 min - Reply

    Merci pour l article

    Moi je dois orienter mon choix vers le M1 Mark II ou le Panasonic G9 .

    Je fais surtout de la macro, photos de famille (surtout enfants) et un peu de sport d action

    J aimerais un conseil svp . Merci

Leave A Comment